Obtenir un crédit immobilier devient plus difficile

Obtenir un crédit immobilier devient plus difficile

obtenir un crédit immobilier

Les conditions pour obtenir un crédit immobilier se resserrent. Suite à la mauvaise santé financière en général, les banques ne font plus suffisamment de marge pour repartir de l’avant. Les hautes autorités financières comme le HSCF recommandent donc quelques ajustements pour l’octroi de prêts immobiliers aux particuliers.

A l’instar de la Banque de France, où nous avions d’ailleurs rédigé un article il y a quelques semaines à ce propos, le HSCF (Haut Conseil de Stabilité Financière) conseille également aux organismes prêteurs, surtout les banques, d’être plus strict sur les conditions d’octroi des crédits immobiliers.

En effet, les taux records de ces dernières années ont bien profité aux particuliers pour devenir propriétaires ainsi qu’aux banques au début, mais plus maintenant. Les banques ne sont plus en bonne santé financière et se doivent de réagir afin que le rognage de leurs marges de les amènent pas à la banqueroute… Cette recommandation des hautes autorités financières vise aussi à protéger les emprunteurs contre des dettes qu’ils ne pourraient pas assumer sur le long terme.

C’est pour cela que la HSCF, tout comme la Banque de France, recommande vivement de ne pas dépasser les 33% d’endettement et 25 ans sur la durée du prêt.

Pour obtenir un crédit immobilier, les futurs emprunteurs devront donc être plus vigilants sur la gestion de leurs économies et de leurs dépenses.

Les banques ont d’ores et déjà appliqué ces nouvelles conditions, et l’Observatoire Crédit Logement / CSA a constaté que la durée des prêts accordés en janvier 2020 avait déjà baissé et que les apports sont plus conséquents. Le taux moyen de crédit est lui resté stable.

La durée des crédits immobiliers est en baisse

D’après les chiffres, la durée des prêts immobiliers a été en moyenne de 18,9 ans en janvier 2020. L’année dernière la durée des crédits accordés par les banques était stable à hauteur de 18,5 ans.

Conséquence : alors que les durées comprises entre 15 et 20 ans représentent en janvier 2020 un tiers des crédits accordés, la durée de 25 ans ou plus ne représente que 1,3%.

L’apport augmente

L’apport personnel a augmenté de plus de 9% en janvier 2020. Ceci concerne en majorité les ménages moins jeunes. Les plus jeunes, qui ont profité ces dernières années de crédits immobiliers sans apport ou avec un apport faible, pâtissent de ces nouvelles exigences d’octroi.

Les taux d’intérêts sont stables

Les taux de crédits immobiliers hors assurance sont maintenant stables autour des 1,13% en moyenne. Cependant, depuis décembre 2019 les taux ont légèrement augmenté. Mais la baisse des apports personnels des ménages les moins aisés et la durée des prêts a neutralisé la petite montée des taux ce qui a permis des taux moyens stables.

Quelles solutions pour les jeunes et les ménages moins aisés ?

Le contrôle des dépenses est un bon indicateur du profil de l’emprunteur. Ne pas déjà avoir de crédit sur le dos et ne jamais être à découvert sont des éléments que les banquiers vont prendre en compte pour accorder le crédit immobilier. Un apport, même minime est aussi recommandé car cela prouve que vous savez mettre de l’argent de côté. D’autres astuces fiscales peuvent aussi contribuer à améliorer votre dossier, d’autant plus que pas mal de nouvelles lois sortent depuis plusieurs années afin de faciliter l’accès à l’immobilier à tous (PTZ notamment).

Pour obtenir un crédit immobilier, et afin d’avoir le meilleur dossier possible, Financ’Immo83 est votre courtier à Toulon. Notre travail est justement de faire en sorte ensemble que votre dossier soit le plus sérieux possible afin que les banques puissent vous accorder un prêt.

N’hésitez pas à nous contacter, nos horaires très flexibles vous permettront d’obtenir un rendez-vous très rapidement avec l’un de nos spécialistes.

Retardataires : il est temps de faire renégocier son crédit immobilier

Retardataires : il est temps de faire renégocier son crédit immobilier

faire renégocier son crédit immobilier

Depuis plusieurs années les taux n’ont cessé de chuter jusqu’à atteindre des chiffres records. 2020 devrait être l’année où ces derniers remonteront d’après les spécialistes. Cependant, les taux de crédit immobilier restent tellement bas que faire renégocier son crédit immobilier reste très intéressant pour faire des économies.

Les rachats de crédit immobilier toujours aussi importants

Depuis 2015 et le début de la baisse des taux records, beaucoup de propriétaires en ont profité : faire renégocier son crédit immobilier s’est avéré être une source d’économies très importantes. Même si ce n’est pas toujours le cas, beaucoup de cas restent très intéressants en ce sens, surtout pour ceux ayant contracté un prêt immobilier il y a plusieurs années.

La Banque de France signale même qu’en janvier 2016, record cette année-là, la part de la production de crédit immobilier s’élevait à 37% pour les rachats et les renégociations. En 2019 elle était tout de même à 15%.

Voici ce que Financ’Immo83, votre courtier en crédit immobilier à Toulon, a observé entre 2015 et 2019 :

  • l’ensemble des prêts est passé de 2,20% à 1,13%
  • sur 15 ans de 2,03% à 0,90%
  • sur 20 ans de 2,31% à 1,05%
  • sur 25 ans de 2,65% à 1,32

De plus, pour les meilleurs dossiers, il est possible d’obtenir un taux compris entre 0,27 et 0,35% sur 10 ans et entre 0,52 et 0,60% sur 15 ans.

 

Et vous ? Avez-vous intérêt à faire renégocier votre crédit immobilier ?

Pour que l’économie soit intéressant plusieurs critères entrent en ligne de compte :

  • La durée restante de votre crédit doit être encore importante. S’il ne vous reste que 5 ans par exemple, inutile de faire la démarche. S’il vous reste encore la moitié de la durée du crédit il serait intéressant de faire une simulation. N’oubliez pas que l’assurance du crédit est aussi devenue négociable depuis la loi Hamon a vu le jour.
  • Le taux de crédit nouveau doit être proche des 100 points de moins, c’est-à-dire 1% de moins que votre taux actuel.
  • Les frais de remboursement anticipé doivent être suffisamment faibles pour ne pas vous faire perdre l’avantage de la renégociation du crédit.

Faut-il obligatoirement changer de banque ?

Vous avez le choix entre deux solutions : changer ou rester.

En général, changer de banque va vous permettre d’obtenir un meilleur taux mais les frais de remboursement anticipé seront plus élevés auprès de votre banque actuelle et votre nouvelle banque vous demandera d’ouvrir un compte (le compte courant dans la plupart des cas).

Rester chez votre banquier vous évitera des frais de remboursement trop lourds mais le taux ne sera pas aussi avantageux que si vous partiez chez la concurrence.

Il est donc intéressant de peser le pour et le contre des deux solutions, il s’agit avant tout d’économiser un maximum d’argent dans cette opération.

Faut-il réduire la durée du prêt ou la mensualité ?

Il est possible de gagner sur les deux mais la solution qui reste la plus gagnante sur le long terme est de faire renégocier son crédit immobilier sur la durée tout en gardant la même mensualité.

Cependant, vous préfèrerez gagner sur la mensualité en vue d’alléger tout de suite votre budget et  pour vous permettre de vous faire plaisir pour d’autres choses.

Un mix des deux peut aussi être une bonne solution.

Si vous désirez en savoir plus sur une éventuelle renégociation de crédit, n’hésitez pas à nous contacter. Nous ne prenons aucun frais de dossier quelle que sera votre réponse finale à notre proposition.

 

Taux de crédit records : la Banque de France prévient les banques

Taux de crédit records : la Banque de France prévient les banques

la banque de france

Alors que les taux de crédit immobilier continuent de chuter à des niveaux records, la Banque de France recommande fortement ne pas dépasser les fameux 33% d’endettement surtout lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier. Les banques ne respectant pas ce taux sont prévenues…

C’est logique, les français se sont rués vers les prêts immobiliers à la vue des taux records de ces dernières années. Et ils ont bien raison d’en profiter, être propriétaire reste l’un des meilleurs investissements. Toutefois la Banque de France met en garde les banques et les ménages de ne pas dépasser 33% d’endettement (tous crédits et toutes charges confondus) car cela pourrait amener à une surcharge en capital.

La Banque de France déclare

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France a déclaré il y a deux jours que « les dérives doivent s’arrêter sinon il y aura une surcharge en capital pour les prêts non conformes ». Il a également demandé aux banques de mieux gérer leur tarification afin que leurs marges restent suffisantes « pour couvrir les coûts et les risques associés aux crédits immobiliers ».

Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% pour un crédit immobilier, mais que ce dernier ne dépasse pas 25 ans. Selon le Haut conseil, 5% des crédits sont au-delà des 25 ans.

Les ménages français sont aussi prévenus

Les français sont forcément attirés par le fait d’emprunter pour devenir propriétaire grâce aux taux records. En effet, il y a eu près de 7% d’augmentation des crédits immobiliers Mais attention, faites bien attention de ne pas vous endetter au-delà des 33% recommandés, même si votre banquier peut vous faire valider votre dossier avec un taux d’endettement plus élevé. Pensez d’abord à votre situation personnelle avant de contracter un crédit trop lourd à assumer par la suite…

Faites vos comptes, et vérifiez bien tous vos crédits en cours (voiture, travaux, électro-ménager etc) avant de prendre rendez-vous avec votre banquier ou avec notre cabinet.

Financ’Immo83 est là pour vous aider à devenir propriétaire dans de bonnes conditions, pas à vous mettre dans une situation financière précaire sur le moyen ou long terme.

C’est pourquoi nous vous recommanderons toujours d’avoir des comptes propres : pas ou peu de crédits en cours, pas ou peu d’abonnements en tous genres, des comptes qui ne révèlent pas un comportement dépensier, des comptes jamais à découvert, une réserve d’argent de type épargne et un apport dans la mesure du possible.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions.

Call Now Button